Clervaux : entre histoire, nature et modernité
5 (100%) 1 vote

Région particulièrement connue pour son attrait touristique, Clervaux regorge aussi d’atouts pour ses résidents. Son riche passé, son environnement préservé et ses infrastructures en font une commune où il fait bon vivre.

Vue sur Clervaux

Nichée au cœur des Ardennes luxembourgeoises, dans une région aussi appelée « l’Oesling » et située au nord du Grand-Duché, la commune de Clervaux rassemble, depuis sa fusion avec les communes de Heinerscheid et de Munshausen en 2011, 17 localités ainsi que différents hameaux, fermes et moulins isolés. Elle forme au nord-est de son territoire une frontière avec la Belgique tandis qu’à l’est, la rivière de l’Our constitue la frontière naturelle avec l’Allemagne.

Deuxième plus grande commune de par sa superficie (85,6 km2) juste derrière sa voisine Wincrange, Clervaux n’en est pas pour autant très peuplée. Clervaux, siège de la commune, Marnach, Heinerscheid et Eselborn constituent les localités les plus importantes de l’entité. Affichant une faible densité de population, la commune compte 5.262 habitants (chiffres au 1er juillet 2018), dont près de 34 % sont des résidents non-luxembourgeois. En tout, 78 nationalités différentes y cohabitent : portugaise, belge, hollandaise, française et allemande sont parmi les plus représentées. Commune touristique par excellence, Clervaux voit également sa population régulièrement augmenter durant les week-ends ou le temps des vacances scolaires.

Une commune pittoresque

Il faut dire que Clervaux est attractive à plus d’un titre. Le château médiéval de la petite ville constitue sans aucun doute le monument le plus connu de la commune, dont il constitue l’emblême. Datant de 1129, il témoigne de la puissance des anciens comtes. Il abrite aujourd’hui différentes attractions : le Musée de Maquettes des Châteaux Forts du Luxembourg, le Musée de la Bataille des Ardennes ainsi que l’exceptionnelle collection photographique « The Family of Man » d’Edward Steichen, qui figure au registre Mémoire du Monde de l’UNESCO. L’administration communale est également installée dans l’une des ailes du château. Parmi les curiosités touristiques de la commune, on peut encore citer l’Abbaye bénédictine Saint-Maurice de Clervaux, qui surplombe la vallée, ainsi que l’écomusée et centre de loisirs Robbesscheier à Munshausen.Château de Clervaux

Commune verdoyante située au sein du Parc Naturel de l’Our, Clervaux abrite également de nombreux sentiers de randonnée à parcourir à pied, à cheval, en vélo ou en VTT. La région offre des paysages enchanteurs, des vues extraordinaires sur les vallées boisées de la Clerve et les plateaux rocheux qui la composent.

Une mobilité renforcée

Si Clervaux est une commune rurale, elle est aussi résolument moderne. Elle s’appuie sur d’importants axes routiers, qui la relient notamment à Diekirch, Ettelbruck et Luxembourg au sud, à Wemperhardt au nord, à Vianden et Echternach à l’est. Depuis 2015, les travaux liés à la création d’une transversale longue de 3,7 kilomètres sont également en cours. Ils doivent permettre, d’ici 2022, de faciliter l’accès à la zone industrielle d’Eselborn-Lentzweiler et d’ainsi désengorger la route nationale N18, principalement dans les traversées de Clervaux et Marnach.  

Côté transports en commun, Clervaux est traversée par la ligne de chemin de fer n°10 Luxembourg-Ettelbruck-Troisvierges-Gouvy-Liège. Sur le territoire se trouvent ainsi la gare de Clervaux et l’arrêt de Drauffelt, permettant aux résidents et touristes de voyager très simplement à travers le pays et même jusqu’en Belgique. Ettelbruck est ainsi accessible en une demi-heure, le centre de Luxembourg en une heure. L’offre en matière de mobilité est complétée par 24 lignes de bus qui desservent plus de 50 arrêts sur le territoire communal.

Du logement plus accessible

Immobilier ClervauxGrâce à sa position géographique, relativement éloignée de la capitale et du principal bassin économique du pays, Clervaux constitue également une commune attractive en matière de logement. Alors qu’un appartement déjà construit dépasse les 5 000  euros par mètre carré en moyenne au Grand-Duché, il ne se vend « que » 3 661 euros par mètre carré dans la commune de Clervaux. Un prix qui reste élevé au regard d’autres pays, mais qui se veut abordable pour le Luxembourg.

Commerces, éducation et loisirs

Clervaux possède également toutes les infrastructures nécessaires à la vie quotidienne. De nombreux commerces, hôtels et restaurants sont implantés sur le territoire de la commune. Le tout nouveau centre commercial Nordstrooss Shopping Mile de Marnach, qui a ouvert ses portes l’an dernier, regroupe une trentaine de magasins de proximité. Un centre médical devrait également y être aménagé l’an prochain.

Située à Reuler, l’école fondamentale accueille quelque 500 enfants dans une trentaine de classes. Elle regroupe tous les cycles (précoce, préscolaire, primaire). Sur le même campus se trouvent aussi un hall sportif, un terrain de football, une maison relais, une crèche, une médiathèque ainsi qu’une salle polyvalente. La rentrée scolaire 2018 marque également l’ouverture des portes du tout nouveau lycée de Clervaux, qui intègre une école européenne agréée Edward Steichen, publique et ouverte à tous.

L’école de musique dispense quant à elle des cours de solfège et de divers instruments. De nombreux sports peuvent également être pratiqués au sein de la commune : course à pied, vélo, football, basket-ball, pêche ou encore golf au cœur d’un des plus beaux terrains de la Grande Région. La piscine communale est également accessible toute l’année et complétée par la piscine en plein air chauffée du Camping de Clervaux, ouverte quant à elle durant la saison estivale.

En matière de culture, Clervaux n’est pas non plus en reste. Tout au long de l’année, la maison de la culture régionale « Cube 521 », située à Marnach, propose un programme varié de théâtre, musique classique, jazz, danse, cabaret et théâtre. À Clervaux, petits et grands peuvent ainsi trouver leur bonheur.