Dudelange, le renouveau
5 (100%) 4 votes

Grâce aux nombreux projets urbains initiés depuis la fin de l’ère sidérurgique qui l’a longtemps fait vivre, Dudelange parvient à se reconvertir. La Ville accueille un nombre croissant de résidents, notamment séduits par l’offre éducative, culturelle et sportive abondante.

Avec 21.087 habitants, Dudelange est la quatrième commune la plus peuplée du pays, derrière Luxembourg, Esch-sur-Alzette et Differdange. S’étalant sur 21.379 km2, elle affiche également une densité de population élevée : 986 habitants par mètre carré, quand la moyenne nationale est de 237. Ville cosmopolite, Dudelange voit se côtoyer 107 nationalités différentes.

Commune Dudelange

Une commune qui se relève

Située au cœur de l’ancien bassin minier des Terres rouges, au sud du pays et à la frontière française, Dudelange a, durant plusieurs décennies, participé au développement économique du pays. Haut lieu d’exploitation du minerai de fer et de la fabrication de l’acier, elle a accueilli des milliers d’ouvriers travaillant dans l’industrie métallurgique et sidérurgique.

À la fin des années 1970, lorsque le déclin de l’activité sidérurgique au Luxembourg est devenu évident, Dudelange a dû se reconstruire. Une mission à laquelle s’attelle l’administration communale depuis plusieurs années. « Nous travaillons sur divers axes afin de renforcer l’attractivité et le dynamisme de la Ville, explique Dan Biancalana, le bourgmestre. Nous accordons ainsi une grande importance à la modernisation de notre commune, à travers la création de logements, le développement d’infrastructures publiques de qualité, le renouvellement du commerce en centre-ville ou encore la conception de quartiers urbains. »

Un nouvel éco-quartier d’ici 15 ans

Parmi les projets-phares récemment réalisés, on peut citer celui d’« Am Duerf ». Autour de la place du même nom, située dans l’hyper-centre de la ville, ont été aménagés de nouveaux commerces, des cabinets (para)médicaux, une centaine de logements ainsi qu’un parking souterrain de plus de 180 places. « L’objectif de ce projet, qui s’inscrit pleinement dans le cadre du réaménagement urbain de la ville, était de créer un cadre de vie agréable et convivial pour les habitants et de revitaliser le commerce à Dudelange », précise le bourgmestre.

Dudelange Am duerf

Pour renforcer cette dynamique en centre-ville, la Ville de Dudelange a notamment engagé récemment un city manager. « Son rôle est de mettre en place une stratégie visant à attirer de nouveaux commerces au sein de notre commune, des commerces répondant aux premiers besoins des habitants mais également des commerces de niche qui doivent nous permettre de nous différencier, d’apporter une plus-value à notre ville », poursuit Dan Biancalana.

Autre grande initiative qui occupera la commune tout au long de la prochaine décennie : le projet « NeiSchmelz », mené en collaboration avec le Fonds du logement. Ce projet de revalorisation des anciennes friches vise à transformer les 40 hectares, autrefois dédiés au laminoir à froid du groupe Arbed, en un éco-quartier de 1000 unités d’habitation à émissions neutres en CO2. De quoi accueillir environ 2300 habitants supplémentaires et ouvrir de nouvelles perspectives d’emploi d’ici 10-15 ans. En effet, au-delà de nouveaux logements, le futur quartier mêlera artisanat, commerces et services, start-up, loisirs et gastronomie.

Si les projets urbains et de construction sont multiples à Dudelange, la Ville veille à préserver ses espaces verts, tels que les parcs municipaux Le’h et Émile Mayrisch ou encore la grande réserve naturelle Haardt.

Des écoles dans chaque quartier

À Dudelange, petits et grands profitent d’infrastructures de qualité. Quelque 210 associations et de nombreuses initiatives communales font vivre la commune au quotidien.

Dudelange immobilierLes plus jeunes sont accueillis dans des écoles fondamentales situées à proximité de leur lieu de résidence. Chaque quartier dispose ainsi d’un bâtiment scolaire, afin de limiter au maximum les trajets au sein de la ville et garantir une vie de quartier animée. L’enseignement secondaire est également assuré au sein du Lycée Nic-Biever, dépendant de l’État. En dehors des heures d’école, huit maisons relais accueillent les enfants. Deux crèches communales sont dédiées aux tout-petits : elles peuvent prendre en charge 67 enfants de 3 mois à 4 ans. La maison des jeunes propose quant à elle des activités pour les adolescents de 12 à 18 ans tout au long de l’année.

Au registre des loisirs, on peut citer l’école régionale de musique qui dispense des formations musicales, instrumentales et vocales, aux adultes comme aux enfants. La Ville de Dudelange organise encore des cours d’informatique et de langues. Les seniors ne sont pas non plus oubliés puisque différentes asbl leur proposent une variété d’activités : sport, ateliers créatifs, promenades, visites guidées, théâtres, etc.

Culture et sport au programme

Ville culturelle, Dudelange regroupe une bibliothèque publique régionale, un centre d’expositions ainsi que des centres d’art contemporain. Le centre culturel « Op der schmelz » accueille de son côté des événements de tout genre et s’adresse à un public diversifié. « La culture constitue l’un des piliers importants de notre commune, et ce depuis les années 1980. Chaque année, 10 % du budget communal est ainsi investi dans la culture », confie le bourgmestre.

Côté sport aussi, les possibilités sont multiples. Et les infrastructures à la pointe. Le nouveau centre sportif René Hartmann, inauguré en novembre 2015, regroupe ainsi une piscine, une salle de handball, une salle de basketball, une salle de fitness, un mur d’escalade, une salle multifonctions, une piste d’athlétisme intérieure ainsi qu’un dojo pour les arts martiaux. Les écoles disposent également de leur propre gymnase. Des aires de jeux pour enfants réparties à travers toute la ville, une piscine en plein air, un boulodrome ainsi que quatre stades dédiés au football, au football américain, au baseball et à l’athlétisme viennent compléter les infrastructures sportives implantées sur le territoire.

De nombreuses possibilités d’emploi

Ville importante du pays, Dudelange accueille également de nombreuses entreprises et offre diverses opportunités d’emploi. « En périphérie, la ville compte divers zonings qui hébergent des grandes entreprises et des industries. Husky ou John Zink, par exemple, sont présentes depuis plusieurs années », souligne Dan Biancalana. « On l’oublie souvent mais le nouveau terminal multimodal des CFL est aussi situé en partie sur le territoire de Dudelange », ajoute-t-il.

Dudelange accueille en outre l’Integrated Biobank of Luxembourg (IBBL), une bio-banque spécialisée dans le soutien de la recherche biomédicale. Sans oublier l’Innovation Hub de la Ville. Installé dans le dernier siège administratif d’ArcelorMittal, il accompagne des start-up actives dans les écotechnologies, capables de mettre leurs compétences au service du développement du projet d’éco-quartier « NeiSchmelz ».

La mobilité douce encouragée

Désireuse de proposer à ses habitants des solutions de mobilité adaptées à leurs besoins, Dudelange s’appuie sur un réseau de cinq lignes de bus qui desservent l’ensemble de la ville, ainsi que sur des lignes interrégionales qui rejoignent Esch-sur-Alzette, Esch-Belval, Bettembourg ou encore le Kirchberg. En train aussi, on peut facilement rayonner à travers le pays au départ des quatre arrêts CFL situés sur le territoire de la commune et directement connectés à la gare de Bettembourg. De là, les voyageurs peuvent aisément poursuivre leur trajet vers Luxembourg, Esch-sur-Alzette, Mersch, Ettelbruck.

Dudelange mobilité

En ce qui concerne la mobilité douce, Dudelange travaille également actuellement sur le projet « shared space », qui vise à faire cohabiter différents modes de transport et à faciliter le déplacement des piétons et des cyclistes. « De manière générale, le développement démographique et économique que nous connaissons dans le pays entraîne des problèmes de trafic. La mobilité constitue donc pour nous, en tant que commune, un enjeu majeur à considérer », conclut Dan Biancalana.