Gasperich : un quartier en plein boom
5 (100%) 2 votes

Situé au sud de la capitale, le quartier de Gasperich n’est peut-être pas aujourd’hui le plus peuplé mais la donne pourrait très prochainement changer. Le secteur du Ban de Gasperich, à proximité, connaît actuellement un vrai boom et voit « pousser » sur son territoire des immeubles de logements et autres infrastructures. D’ici quelques années, le secteur pourrait devenir une ville dans la ville.

Entouré par les quartiers de Hollerich et de la Gare au nord, de Bonnevoie-sud à l’est et de Cessange à l’ouest, le quartier de Gasperich est celui qui est situé le plus au sud de la capitale. D’une superficie de 445,14 hectares et comptant 6.465 habitants sur l’ensemble de son territoire (au 31 décembre 2018), Gasperich voit sa population augmenter de manière importante. Celle-ci représente aujourd’hui à peine plus de 5% de la population de la Ville de Luxembourg, mais la donne pourrait changer d’ici quelques années. Quartier cosmopolite, Gasperich compte une centaine de nationalités différentes : luxembourgeoise (34% environ), française, portugaise, italienne, belge, allemande, espagnole, roumaine, etc. Il attire une population plutôt jeune et active et de jeunes ménages.

A la croisée des grands axes autoroutiers

Parmi les nombreux atouts du quartier de Gasperich, la mobilité figure en première place. Situé entre les Croix de Cessange et de Gasperich, le quartier de Gasperich se trouve en effet à la croisée des autoroutes A6 (vers la Belgique), A1 (en direction de l’aéroport du Findel et de l’Allemagne), A3 (vers la France) et à proximité de l’A4 (en direction d’Esch-sur-Alzette). Une attractivité renforcée par la présence de la Gare centrale et de la gare périphérique de Howald, à quelques pas de là.

Le quartier dispose également d’une solide offre en matière de transports en commun. Plusieurs lignes de bus le relient à la gare, au centre-ville, ainsi qu’au Kirchberg. De nombreux parkings, y compris pour les personnes à mobilité réduite, ainsi que le P+R Kockelscheuer, le P+R Sud et l’extension du P+R Sud, offrent aux usagers des possibilités de se garer, de recharger leur voiture électrique, d’emprunter les transports en commun ou encore un vel’OH ! disponible dans les différentes stations prévues à cet effet.

Une offre scolaire complète

Pour répondre au mieux aux besoins des jeunes ménages en termes d’éducation, le quartier de Gasperich dispose sur son territoire de plusieurs établissements scolaires. L’école de Gasperich accueille les enfants des cycles 1 à 4. Depuis la rentrée scolaire 2017-2018, les écoliers et lycéens peuvent également côtoyer le tout nouveau campus francophone Vauban. Une crèche pour les plus jeunes et un foyer scolaire encadrant les enfants de 3 à 12 ans complètent cette offre.

Des espaces de détente et de loisirs

Le quartier de Gasperich invite également ses habitants à la détente grâce à ses multiples espaces de verdure et de loisirs, un atout pour ce quartier encerclé par les grands axes. La Kockelscheuer est un incontournable pour les amoureux du sport et de la nature. Ses étangs offrent un cadre idéal pour une balade ou une séance de running, tandis que ses infrastructures font de plus en plus d’adeptes. Sa patinoire couverte, ouverte au grand public de mi-septembre à mi-avril, fait le bonheur des amateurs de glisse, petits et grands. Son minigolf et son terrain de boules en attirent plus d’un au retour des beaux jours et son complexe multisports permet quant à lui d’exercer votre sport favori tout au long de l’année. En été, la Kockelscheuer attire aussi les touristes qui séjournent au camping.
Le reste du quartier dispose également d’infrastructures. Terrains multisports, terrain de tennis ou de pétanque, hall omnisports, skatepark, stade de foot et sept plaines de jeux offrent de nombreuses occasions de se détendre.

Une activité économique qui prospère

Grâce à sa situation géographique stratégique, Gasperich compte sur son territoire un certain nombre d’entreprises et de commerces. PriceWaterhouseCoopers, le Wort, plusieurs garages automobiles mais aussi des centres commerciaux comme Auchan et Primavera renforcent l’activité économique du quartier.

Le Ban de Gasperich : un projet pharaonique

Parmi les projets phares de la Ville de Luxembourg, celui du Ban de Gasperich est sans doute le plus important. D’ici 2027, les habitants du quartier pourront profiter, à proximité de Gasperich, d’une nouvelle ville dans la ville. Les chiffres de ce nouveau quartier donnent le tournis. 2.000 logements y seront construits, ainsi que 430.000 mètres carrés de commerces et bureaux, de quoi attirer de nombreuses entreprises comme Deloitte, BMW Bilia Emond, mais aussi le centre commercial flambant neuf de la Cloche d’Or regroupant pas moins de 140 enseignes.

Une nouvelle gare et un centre multimodal, une connexion au tram prévue en 2023 et un nouveau parking P+R de 2.000 places permettront d’accueillir les 3.000 habitants et les 25.000 travailleurs qui y sont attendus. Le futur stade national sera quant à lui directement accessible depuis le boulevard Kockelscheuer qui passera au-dessus de l’autoroute.

La détente et la nature, chères au quartier, ne seront évidemment pas oubliées. Un parc de 16 hectares avec un étang de 7.000 m2 verra le jour. Des infrastructures sportives à destination de tous y prendront place : une aire de jeux, un terrain multisport, un terrain de beach volley et de pétanque ainsi qu’une aire de pique-nique. Une forêt alluviale et des zones marécageuses sont prévues le long de la Drosbach.

Le futur Centre national d’incendie et de secours, comprenant une caserne-école, prendra ses quartiers au Ban de Gasperich. Il réunira les sapeurs-pompiers, l’Administration des services de secours, le central des secours d’urgence et l’Institut National de la Formation des Secours.