Habiter à Kehlen : une vie à proximité de la capitale
3.7 (73.33%) 3 votes

Commune de taille moyenne, sise dans un environnement verdoyant tout en étant relativement proche de la capitale, Kehlen ne manque pas d’atouts. Tout est mis en œuvre pour préserver et renforcer la qualité de vie offerte à chaque résident.

Composée de six localités, à savoir Dondelange, Kehlen, Keispelt, Meispelt, Nospelt et Olm, la commune de Kehlen est implantée au sud-ouest du Grand-Duché de Luxembourg. Située à la fois aux portes de Luxembourg-Ville et à une douzaine de kilomètres seulement de la frontière belge, Kehlen bénéficie d’une position idéale. « Nous sommes proches de la capitale, de ses opportunités en matière d’emploi et de toutes ses commodités, et en même temps, nous vivons dans un environnement privilégié, en étant entourés de forêts et de champs », souligne Félix Eischen, le bourgmestre.

Ce cadre de vie agréable rend Kehlen et ses environs très attractifs. À l’instar de l’ensemble du pays, l’entité a connu une croissance démographique relativement forte ces dernières années. Le territoire regroupe près de 6.000 habitants à ce jour, alors qu’ils n’étaient encore que 4.000 au début des années 1990 et 5.000 vingt ans plus tard.

Construire du logement, dans le respect d’une architecture villageoise et rurale

Comme c’est le cas dans toute la zone entourant Luxembourg-Ville, les terrains et les logements se vendent à prix d’or au sein de la commune. « Avec de tels prix, on court le risque de perdre notre jeune génération, celle qui apporte dynamisme et vie à une commune, confie Félix Eischen. C’est pourquoi nous essayons de faciliter l’accès au logement. À cet égard, nous soutenons le développement du projet Elmen de la Société Nationale des Habitations à Bon Marché (SNHBM). Situé entre Olm et Capellen, ce quartier de 800 logements doit être construit dans les quinze prochaines années. Les travaux viennent de débuter. Maisons et appartements y seront vendus entre 20 et 25 % en-dessous du prix du marché. »

Logement à Kehlen

D’autres lotissements, incluant une mixité de biens immobiliers afin de répondre aux besoins des familles mais également des personnes vivant seules, des couples ou des familles monoparentales, ont également vu le jour ou sont sur le point de sortir de terre à Keispelt, Nospelt et Kehlen.

Pour chaque nouvelle construction ou rénovation de grande ampleur effectuée sur le territoire de la commune, Kehlen met un point d’honneur à ce que l’identité architecturale des bâtiments soit préservée. « D’origine rurale, notre commune a longtemps vécu de l’agriculture, précise Félix Eischen. Nous pensons qu’il est essentiel de préserver ce patrimoine si possible. Si nous sommes conscients de ne pas pouvoir conserver toute ancienne construction, il nous semble évident de veiller à ce que les nouveaux aménagements s’intègrent de façon harmonieuse dans cet environnement.  »

Le défi de la mobilité

Commune rurale, Kehlen n’en est pas pour autant isolée. Le territoire bénéficie ainsi de bonnes liaisons par la route et les transports en commun. Il est également proche du réseau autoroutier et des gares ferroviaires de Capellen et Mamer, situées toutes deux à seulement cinq kilomètres. Parallèlement, la mobilité douce est encouragée lors du développement de tout nouveau projet.

Transport à Kehlen

« Seul inconvénient : la localisation de notre commune, la croissance démographique que nous connaissons ainsi que l’attractivité croissante de notre zone d’activité (qui accueille chaque jour quelque 1.500 travailleurs) exposent notre commune à un trafic routier important, principalement dans le centre de Olm, Kehlen et Keispelt, précise Félix Eischen. Une demande de contournement et d’une nouvelle liaison entre la ZA et le CR 102, entre Kehlen et Mamer, sont en cours. Nous espérons voir ces projets avancer très prochainement. »

Des infrastructures modernes pour les jeunes

Pour accompagner l’expansion de sa population, la commune investit également beaucoup dans le développement de nouvelles infrastructures et l’entretien de ses équipements existants.

Elle s’appuie ainsi sur un véritable campus à Kehlen, regroupant des bâtiments scolaires du primaire, un hall sportif accessible aux écoliers mais aussi à tous les autres résidents de la commune, des aires de jeux, des terrains multisports et de football dont les vestiaires vont prochainement être rénovés. La Spillschoul de Kehlen accueille de son côté l’enseignement préscolaire, tandis que l’enseignement précoce est dispensé à Olm.

Ecole à Kehlen

Les familles peuvent aussi compter sur une crèche à Keispelt et deux maisons-relais pour accueillir leurs enfants en dehors des heures d’école. Les adolescents, quant à eux, sont nombreux à se retrouver au sein de la maison des jeunes, qui va bientôt bénéficier d’une seconde antenne à Olm. « Le projet Elmen inclut encore la construction d’une nouvelle école fondamentale comprenant 24 salles de classe, soit un investissement de quelque 30 millions d’euros. Un centre sportif et une maison pour tous complèteront l’offre en matière d’éducation et de loisirs, ajoute le bourgmestre. Dans les cinq années à venir, nous allons voir de nombreux projets se concrétiser. »