Hesperange : une commune en plein développement
4.7 (93.33%) 9 votes

Située en bordure de la Ville de Luxembourg, la commune d’Hesperange possède de nombreux atouts qui attirent bon nombre de nouveaux habitants. Sa proximité et ses bonnes connexions avec le centre-ville, ainsi que ses projets immobiliers en font partie.

Composée des localités d’Hesperange, Fentange, Itzig, Alzingen et Howald, la commune d’Hesperange est l’une des plus importantes du pays. Située à quelques minutes seulement de la capitale et en particulier du quartier de la gare, elle n’en conserve pas moins sa verdure. Une situation idéale, entre zone urbaine et agricole, qui fait d’Hesperange un lieu de vie fort apprécié des nouveaux habitants.

Une population toujours plus importante

Il n’est donc pas étonnant de voir la population de la commune augmenter toujours plus rapidement depuis quelques années. « La commune compte 15.400 habitants et nous constatons toujours une certaine croissance, liée aux projets résidentiels », confie le bourgmestre Marc Lies. Une population particulièrement cosmopolite. « Notre commune regroupe 45 % de Luxembourgeois et 55 % d’étrangers. Les principales nationalités représentées sont les nationalités française et portugaise », précise-t-il. Les habitants d’Hesperange sont également caractérisés par leur jeunesse. « Nous observons un rajeunissement dans les quartiers construits dans les années 70. La moyenne d’âge est comprise entre 30 et 55 ans. La tranche d’âge la plus représentée concerne les 35-40 ans et les enfants sont également nombreux. »

L’accent mis sur la jeunesse

L’offre scolaire de la commune pourrait être l’une des raisons qui attire ces nouveaux arrivants, en grande majorité des jeunes ménages avec enfants ou des travailleurs. Presque chaque localité dispose en effet de son école. « Toutes les écoles sont nouvelles ou rénovées. Nous les avons agrandies et modernisées, au point de vue énergétique notamment. Un dernier bâtiment, à Howald, doit encore être restructuré prochainement », explique le bourgmestre. Plusieurs maisons-relais, ainsi que deux crèches, renforcent les infrastructures déjà nombreuses.

Commune Hesperange

Particulièrement soucieuse du bien-être et de la sécurité des jeunes générations, la commune n’envisage pas s’arrêter en si bon chemin. « Nous comptons quatre écoles et une nouvelle va voir le jour à Alzingen. Chaque localité disposera donc de son école, sa maison-relais et son hall sportif pour permettre aux enfants de rester dans leur quartier ». Ces derniers n’auront alors plus besoin de se déplacer d’un village à l’autre et disposeront de tous les services nécessaires à proximité.

Les infrastructures sportives ne manquent pas non plus dans les cinq villages de la commune. « Nous proposons presque chaque activité possible : football au centre sportif Holleschbierg, basket, kayak, volleyball, escalade, indiaka, badminton, etc. ». Des infrastructures qui, comme dit précédemment, devraient se multiplier pour offrir aux habitants de chaque village un hall sportif de qualité. Une vingtaine d’aires de jeu accueillent également les familles qui souhaitent profiter de l’extérieur.

La mobilité douce à l’honneur

En raison de sa situation géographique stratégique, la commune dispose de très bonnes connexions avec la capitale et ses nombreux quartiers. De multiples lignes de bus desservent les différentes localités. La gare d’Howald, dans la localité du même nom, participe aussi à cette offre importante en matière de transports en commun.

Attentif à la qualité de vie de ses habitants, le bourgmestre met également l’accent sur la mobilité douce. « Nous disposons de stations avec des e-bikes, sur le même modèle que la Ville de Luxembourg. Nous allons installer quatre nouvelles stations et nous planifions également 13 kilomètres de pistes cyclables sécurisées. »

Qui dit proximité du centre-ville dit bien souvent trafic important. La commune d’Hesperange n’échappe malheureusement pas à cette tendance. Les automobilistes sont en effet nombreux à traverser le territoire de la commune pour rejoindre Luxembourg depuis la France. « Il y a un fort trafic dans presque chaque rue. Des milliers de voitures passent tous les jours. Ces problèmes sont renforcés avec le développement du Ban de Gasperich, de la Cloche d’Or ». Un problème auquel souhaite donc s’attaquer le bourgmestre. Un contournement est en effet souhaité par les autorités locales et les riverains. « Il est vital pour notre commune de construire une nouvelle route ».

Des logements mixtes et de nouveaux commerces

Malgré sa proximité de la capitale, la commune d’Hesperange parvient à conserver son caractère résidentiel. L’immobilier y est donc mixte avec d’une part, des habitations unifamiliales et d’autre part, des immeubles à appartements, principalement dans les nouveaux quartiers en pleine mutation.

Logement Hesperange

Face à la population en constante augmentation, la commune souhaite renforcer le confort et la qualité de vie de ses habitants. Les projets ne manquent pas, que ce soit pour créer de nouveaux logements ou améliorer l’offre commerciale.

La zone d’activité d’Howald est en effet en pleine restructuration. « Nous allons passer d’une zone d’activité à une zone dans le domaine du tertiaire. Il y aura des habitations, des bureaux et des commerces. Ce sont 750.000 m2 qui peuvent être construits dans les années à venir. »

Un dynamisme immobilier qui prend également la forme de deux PAP. « Ces PAP prévoient la construction de 85 logements à Howald et 400 logements à Alzingen (PAP Rothweit II) : 320 appartements et 80 maisons unifamiliales », précise Marc Lies. La commune, propriétaire à 30 % des terrains concernés à Alzingen, y fera construire des logements abordables par la Société Nationale des Habitations à Bon Marché. « Il y aura 100 logements abordables : 56 seront vendus et le reste sera mis en location. »

Sur la Place Paul Jomé à Hesperange, de nouveaux commerces verront également prochainement le jour. « Ces 10.000 m2 accueilleront des logements (55 %) et des commerces (45 %). On y trouvera de petits commerces, tels qu’une pharmacie et un cabinet médical. » De quoi encore renforcer l’attractivité de la commune.