Käerjeng, une commune récente
5 (100%) 2 votes

Située à la frontière belge, au sud-ouest du Grand-Duché de Luxembourg, la commune de Käerjeng propose un cadre de vie à la fois naturel et industriel, apprécié de ses nombreux habitants.

Né de la fusion de Bascharage et Clemency, la commune de Käerjeng a vu le jour en 2012. Elle compte aujourd’hui cinq localités – Bascharage, Clemency, Fingig, Hautcharage et Linger – réparties sur une superficie de près de 34 km2.

Avec plus de 10 000 résidents, Käerjeng arrive en 9ème position des communes les plus peuplées du pays. Au cours de ces dernières années, elle a connu une évolution démographique importante. Pour preuve, depuis 2000, 1 500 habitants supplémentaires ont rejoint la commune. Bascharage constitue la plus grande entité puisqu’elle regroupe plus de la moitié des résidents de la commune.

Malgré sa situation frontalière, Käerjeng rassemble une population fortement luxembourgeoise : plus de 70% au 1er juin 2015. Les autres pays représentés sont le Portugal (environ 11%), suivi de la France et de la Belgique (à hauteur d’un peu plus de 4% chacun).

Façade de la mairie de Kaerjeng

Des entreprises au grand air

Dans cette commune aux deux visages, nature et industrie se côtoient avec harmonie. Käerjeng abrite la réserve naturelle « Boufferdanger Muer », située entre Hautcharage et Fingig. La commune cherche continuellement à mettre en valeur ce patrimoine, notamment via des circuits à travers champs et forêts.

Parallèlement, Bascharage attire depuis longtemps bon nombre d’entreprises. La zone industrielle, créée il y a une trentaine d’années, réunit des sociétés de la région et des filiales de grands groupes européens. Citons par exemple Delphi Automotive Systems et Guardian Luxguard. La Brasserie Nationale, qui produit la bière Bofferding, y a également installé sa production.

Améliorer la mobilité

Seul bémol : ces nombreuses entreprises et la localisation de la commune entraînent un trafic routier dense, principalement autour de Bascharage. Pour cette raison, le Conseil de Gouvernement luxembourgeois a approuvé un projet visant à instaurer un contournement de la localité. Cette initiative devrait permettre d’oxygéner à nouveau le centre-ville et devrait garantir à tous un environnement serein. Pour désengorger encore la circulation, 60 places supplémentaires seront libérées dans le P+R nord. L’aménagement d’un P+R sud est aussi à l’étude.

En ce qui concerne les transports publics, Käerjeng est bien desservie, que ce soit par le bus ou par le train. Luxembourg-Ville, les communes avoisinantes et la Belgique peuvent être rejointes facilement. Enfin, la mobilité douce sera prochainement renforcée grâce à la création d’un itinéraire cyclable reliant plusieurs gares entre Pétange et Bertrange.

Plusieurs projets immobiliers en cours

Ces dernières années, pour accompagner la croissance de sa population, la commune a voté la construction de résidences et de lotissements : une résidence de 7 logements et de 2 maisons unifamiliales à Bascharage, 26 maisons et 3 résidences collectives de 8 logements chacune à Hautcharage ainsi que 32 lots pour des constructions d’habitations unifamiliales à Fingig. Par ailleurs, un nouveau quartier devrait bientôt voir le jour à Hautcharage. Comme le précise la commune, « le PAP prévoit la création d’un lotissement avec 23 maisons unifamiliales, dont 5 isolées, 6 maisons jumelées et 12 maisons en bande ».

Trouvez votre logement à Kaerjeng

Une commune qui mise sur sa jeunesse

Grâce à la fusion, Käerjeng bénéficie désormais de ressources plus importantes pour ses nombreux résidents. Dans ce cadre, la commune accorde une attention toute particulière aux équipements dédiés à la jeunesse car, comme le souligne le bourgmestre Michel Wolter, « nos enfants sont une inestimable richesse, un fabuleux réservoir de talents diversifiés. Ils représentent aussi l’avenir. Il est donc primordial des les aider à préparer leur futur de la meilleure manière qu’il soit ». Ainsi, on retrouve sur le territoire de nombreuses crèches, des écoles fondamentales, précoces et préscolaires, un lycée technique pour professions de santé, une école de musique et deux maisons relais.

L’offre en matière de sports est elle aussi bien étoffée. La commune dispose d’aires de jeux, d’une piscine scolaire, de plusieurs centres sportifs, de terrains de football et de tennis. Il est également possible de pratiquer le handball, le basket, le karaté ou encore le fitness. Mouvements de jeunesse, chorales, harmonie et théâtre viennent compléter ces riches infrastructures de loisirs. En tout, près de 100 associations locales animent la commune au quotidien. Le nouveau hall polyvalent de Bascharage, dont la fin des travaux est prévue en mai 2017, permettra de regrouper tous ces équipements sportifs et culturels, et contribuera encore à offrir aux habitants un cadre de vie dynamique et agréable.

Lire aussi: Rambrouch, pour la qualité de vie