Les prêts jugés by atHomeFinance – Partie 1
5 (100%) 1 vote

Les idées reçues ont la vie dure et il est difficile de s’en séparer. Mais ça, c’était avant que atHomeFinance ne s’en mêle et décide de lancer les « prêts jugés by atHomeFinance » permettant de clarifier certains points et faisant de vos préjugés sur le courtage immobilier un lointain souvenir. Pendant tout le mois de septembre, nos courtiers ont pris la parole pour répondre à toutes vos interrogations.

Prêt jugé n°1 : Le taux du prêt immobilier serait fixé à la tête du client

Il est parfois difficile de comprendre pourquoi d’une personne à une autre le taux n’est pas le même et pourquoi il est plus avantageux. Cela paraître injuste et vous vous dites qu’il a été fixé à la tête du client.

Une idée reçue qui est assez réductrice puisque le taux dépend davantage de votre projet et de votre profil que de votre tête. La banque prend en compte en général trois critères. La durée du prêt, l’apport apporté et le taux d’endettement du client.

Marie-Sophie

Prêt jugé n°2 : Les services gratuits proposés par un courtier immobilier cacheraient quelque chose

Nous rêvons tous d’acquérir un jour un bien immobilier qui sera enfin le nôtre. Mais il n’est pas toujours évident de mettre de l’argent de côté chaque mois dans le but de concrétiser son achat. Vous vous dites alors que sans pécule, la banque refusera votre demande de prêt et donc ce n’est pas la peine de se lancer. Ce qui n’est pas tout à fait vrai… Vous pouvez emprunter sans apport personnel à la condition d’utiliser une garantie d’Etat en justifiant trois ans d’épargne à 290€ par an, de bloquer un placement au profit de la banque ou encore en prenant une garantie sur un autre bien. Les solutions existent alors vous n’avez plus qu’à passer le cap.

Quentin

Prêt Jugé n°3 : Sans apport personnel, emprunter serait impossible

Nous partons souvent du principe que rien n’est gratuit et que si nous bénéficions d’un service, nous le payerons forcément d’une manière ou d’une autre. Alors, lorsque vous entendez que recourir à un courtier ne vous coûte rien, vous êtes septiques et vous imaginez que votre taux sera plus élevé qu’en passant directement par une banque.

Mais détrompez-vous, avec atHomeFinance, il n’y a pas de mauvaise surprise : ce sont en réalité les banques qui rémunèrent le courtier sous forme de commissions. De votre côté, vous signerez un mandat à 0€ lors de votre rencontre avec un courtier. Alors quand est-ce que vous prenez rendez-vous ?

Kévin

D’autres prêts jugés sont à venir, to be continued…