Maisons hantées à vendre !
5 (100%) 1 vote

A quelques jours d’Halloween, atHome.lu va vous faire frémir…
N’avez-vous jamais pensé à ce que sont devenus les anciens propriétaires ou locataires de votre logement? Parfois il vaut mieux ne pas savoir…

Selon des croyances populaires asiatiques, le fantôme d’une personne décédée de mort non naturelle, suicide, meurtre ou accident , hante son ancien logement et transmet sa mauvaise fortune à ses nouveaux occupants.

Superstition ?…pas à Hong Kong, où afin de protéger les consommateurs, la loi oblige les vendeurs à les informer du destin funeste du dernier propriétaire ou locataire.

Ainsi, un marché de logements « hantés » par les fantômes des anciens occupants a émergé!  Sur le portail immobilier hongkongais squarefoot.com.hk, une catégorie de « Haunted House » est disponible.

Ames sensibles s’abstenir, les annonces immobilières regorgent de détails sordides sur la fin tragique des anciens occupants. On peut y lire par exemple :

« Un homme a poignardé sa femme et a sauté de l’immeuble »

« Un homme de 43 ans a sauté du bâtiment et est tombé à l’endroit exact où sa femme s’est suicidé il y a 15 mois »

« Une femme est tombée de l’immeuble par accident en secouant ses draps »

Pour le plus courageux,  consultez la liste des annonces sur squarefoot.com.hk

De bonnes affaires à réaliser 

Selon les agents immobiliers, il existe néanmoins une clientèle pour ces produits, les étrangers surtout, mais aussi les chinois qui ne partagent pas ces croyances ou qui travaillent dans le secteur médical où la mort fait partie du quotidien, sont des acquéreurs potentiels.
Car si le terme «hanté» fait frémir de nombreux acquéreurs, il peut faire perdre au bien de 10 à 40% de sa valeur d’achat. Or avec le temps, et les transactions successives qui font changer le logement de mains, les biens estampillés «hanté» retournent à plus ou moins long terme dans le parc immobilier «classique». L’oubli aidant, ils se vendent au prix du marché et repartent même et à la hausse. Il y a donc de bonnes affaires à réaliser, à condition de ne pas être trop superstitieux.

Source: squarefoot.com.hk, lefigaro.fr