Mondorf-les-Bains : le paradis des retraités ..mais pas que !
2.2 (43.64%) 11 votes

Loin d’être une commune dortoir, Mondorf-les-Bains accueille une population à l’âge un rien supérieur à la moyenne nationale. Il faut dire que de nombreux retraités viennent passer leurs vieux jours à Mondorf-les Bains, une petite ville dans laquelle il est facile de circuler à pied et pourvue de tous les services nécessaires.

Mondorf-les-Bains est d’abord connue comme une ville thermale. La découverte d’une source d’eau tiède et riche en minéraux à la moitié du XIXe siècle a en effet débouché sur la construction d’un établissement thermal dont le succès ne s’est plus démenti depuis. Aujourd’hui, 380.000 curistes s’y rendent encore chaque année. Ajouté aux 700.000 personnes qui fréquentent annuellement le casino, ce nombre donne un aperçu de l’attrait touristique de la ville de Mondorf-les-Bains. « La rénovation de l’hôtel du domaine thermal a donné un coup de fouet à la fréquentation, estime Lex Delles, le jeune député-maire de la commune. De notre côté, nous faisons le maximum pour soutenir le secteur, notamment avec la mise en place, au sein même de la commune, d’un service destiné à l’accueil des touristes et à la promotion des activités touristiques. »

Une population séduite par les nombreux services disponibles

Vivre à mondorf-les-bainsToutefois, cette attractivité ne se limite pas aux touristes de passage. Avec 5.209 habitants sur Mondorf-les-Bains, Ellange et Altwies et une croissance de population de 2,5% sur les dix dernières années, la commune séduit une population croissante. « De nombreux retraités revendent leurs propriétés et viennent s’installer au centre de Mondorf, explique le bourgmestre. C’est assez simple à expliquer : nous avons la chance d’avoir un centre de village très plat, où tous les services sont présents. C’est donc très accessible et cela convient bien à cette population. D’ailleurs, deux nouvelles résidences viennent d’être construites dans le centre et tous les appartements sont déjà achetés. Evidemment, cette forte demande a tendance à faire augmenter les prix… »

Mondorf-les-Bains accueille ainsi de nombreux médecins généralistes et spécialistes en tous genres. La commune a aussi créé un service social qui permet aux personnes âgées d’obtenir une aide pour effectuer certaines démarches administratives complexes. Les commerces, restaurants, ou autres clubs sportifs sont par ailleurs nombreux et variés.

Gérer un important flux quotidien de véhicules

De par sa localisation à la frontière française, Mondorf-les-Bains a toutefois aussi des problèmes à gérer, notamment en matière de mobilité. 4.600 voitures traversent en effet la frontière chaque matin à Mondorf, ce qui fait de la commune le deuxième plus gros point de passage entre la France et le Luxembourg. « C’est évidemment problématique, indique Lex Delles. Heureusement, nous avons la chance de bien nous entendre avec la commune française voisine de Mondorff. Nous avons notamment pu nous concerter par rapport à un feu rouge sur le territoire français qui causait des bouchons chez nous. Le problème a été réglé rapidement. Mais si ce flux de véhicules n’est pas évident à gérer, il faut aussi dire qu’il rapporte aux commerçants de Mondorf-les-Bains : nombreux sont les Français qui viennent faire leurs courses chez nous. » Les transports en commun constituent une alternative intéressante pour désengorger le centre de Mondorf en matinée et en soirée. Plusieurs lignes RGTR desservent déjà le village et une ligne transfrontalière conduit à présent les frontaliers français directement au Kirchberg.

Notons que les travaux menés sur la route principale de Mondorf, et qui dureront encore cinq ans, ne sont pas de nature à résoudre les embouteillages matinaux. Cela devrait toutefois, à terme, être bénéfique pour tous les habitants. « La route sera plus étroite et elle donnera plus de place à la mobilité douce. En outre, nous allons rendre visible la rivière Gander, qui matérialise la frontière entre la France et le Luxembourg », précise Lex Delles.  

Du logement pour les jeunes, les familles et les personnes âgéesLogements à Mondorf-les-bains

Pour permettre aux personnes disposant de ressources limitées d’accéder au logement, la commune de Mondorf-les-Bains a mis en place plusieurs initiatives. Tout d’abord, 18 maisons ont été construites avec le Fonds du Logement. D’autres logements ont par ailleurs été achetés par la commune pour les mettre à disposition à prix raisonnable. Mais Lex Delles et la commune de Mondorf-les-Bains ne comptent pas s’arrêter là. « Nous avons ciblé nos actions sur trois catégories de la population : les jeunes, les familles et les personnes âgées, indique-t-il. Pour les jeunes de 18 à 28 ans, nous proposons une colocation au sein de la maison Marie Felten. Le prix est fixé en fonction des revenus de chaque personne. En plus du loyer, nous demandons une petite somme qui constitue une épargne permettant au jeune de trouver un bien locatif classique par la suite. »

Pour les familles, quatre maisons à vendre et quatre appartements à louer seront disponibles prochainement. Enfin, les personnes âgées ont également droit à une offre particulière. « Certaines personnes âgées ont aussi des problèmes d’argent, rappelle le député-maire. Pour elles, nous tentons d’acheter des appartements une chambre dans le centre-ville que nous mettons à disposition pour un loyer qui n’excède pas le tiers des revenus de la personne. Nous prévoyons d’acheter 15 logements de ce type. Pour l’instant, deux logements sont déjà occupés. »

Le paradis des retraités, nous vous le disions…