Premier achat immobilier : les étapes du projet
2.7 (54.29%) 7 votes

L’idée d’accéder à la propriété constitue un rêve pour la majorité d’entre nous. Et quand il s’agit de sa première acquisition, cet acte revêt un caractère encore plus particulier. Suivez les grandes étapes d’un premier achat immobilier.

Définir son projet d’achat d’immobilier

Vous rêvez d’un petit nid douillet dans lequel vous passerez plusieurs années ou d’un bien immobilier que vous mettrez en location ? C’est une question à se poser en amont, car les démarches et les critères de sélection diffèrent selon les situations. En effet, dans le premier cas, il vous faudra composer avec le nombre de personnes vivant dans le foyer ainsi que vos envies respectives de jardin ou de balcon, de ville ou de campagne et bien sûr de commodités. Dans le cas d’un investissement locatif, c’est le public recherché et ses besoins qui détermineront vos choix immobiliers.

Etablir son budget

Connaître votre capacité d’emprunt en fonction de plusieurs critères (apport personnel, revenus professionnels, charges) vous permettra de cibler vos recherches. Une fois établie via un courtier en prêt immobilier ou votre conseiller bancaire, vous aurez une idée du montant qui peut être alloué à votre futur projet. N’oubliez pas d’y adjoindre les frais annexes comme des travaux éventuels ou des futures charges de copropriété (investissement locatif) ?

Rechercher (et trouver) le bien idéal

A vous les annonces en lignes et les coups de fil aux agences immobilières pour exposer vos souhaits. Multipliez les visites pour avoir une idée précise des prix pratiqués et du marché et peaufiner vos exigences. Créer des alertes e-mail sur les nouveautés, voire développer une relation de confiance avec un agent immobilier, permet d’être averti plus rapidement quand un bien correspondant à vos critères est disponible sur le marché.

S’engager avec un compromis de vente

Il s’agit là d’un véritable contrat qui engage les signataires à conclure la vente au prix fixé avant de faire l’objet d’un acte authentique notarié. Signalons qu’il n’est pas obligatoire, mais ne pas y avoir recours pour un acheteur, c’est prendre le risque de perdre l’option mise sur un bien ! Il mentionne la nature du bien et contient souvent des clauses suspensives à la vente comme celle de l’octroi d’un prêt bancaire. Le non-respect d’un compromis de vente produit des effets juridiques (clause pénale).

Obtenir son offre de prêt

Avec l’aide de votre courtier, établissez la meilleure combinaison pour votre prêt immobilier. Taux fixe, variable ou révisable, durée du remboursement … il vous faudra compter environ un mois pour obtenir le prêt.

Trouvez votre prêt immobilier avec atHomeFinance !

Signer son acte de vente

Les fonds sont débloqués ? Parfait. Lors de la signature de l’acte de vente, le notaire vous relira l’ensemble des informations avant que le vendeur ne vous transmette les clés de votre nouveau bien. Bienvenue chez vous !