Une salle à manger pour la convivialité
5 (100%) 10 votes

Lieu de partage, la salle à manger se construit autour d’un élément : la table. Pour décorer et meubler, on privilégiera la sobriété, sans faute de goût.

Si chacun aime surprendre ses convives avec ses petits plats, il serait dommage qu’un cadre désuet pour les savourer ternisse l’ambiance conviviale d’un bon repas. Certes, un repas, c’est dans l’assiette mais aussi autour de celle-ci. D’où l’importance de ne pas négliger l’aménagement et l’ambiance de sa salle à manger. Plus qu’un lieu où l’on se délecte, elle est avant tout la pièce dans laquelle on partage. La table, élément central, peut aussi servir à s’amuser autour d’un jeu de société, en famille ou entre amis. On y partage son savoir, lorsqu’on y fait ses devoirs. C’est autour d’elle qu’on se réveille avec un bon café, qu’on discute après le repas du soir. Bref, dans la salle à manger, on passe du temps. Votre table en sera la pièce maîtresse. Aujourd’hui, on en trouve de toutes les formes, couleurs ou matières. Quelques données vous permettront de mieux agencer la pièce au moment où vous la penserez.

La gestion de l’espace

C’est autour de la table que l’aménagement de la salle à manger va pouvoir débuter. La première règle à observer : éviter l’excès. L’enjeu d’une salle à manger qui a du goût, c’est de trouver un juste milieu entre fantaisie et sobriété. Aujourd’hui, dans les espaces ouverts de nos maisons, la salle à manger est souvent reliée à la cuisine ou au salon. Les salles à manger isolées, elles, se font plus rares. Mais elles ont aussi leurs charmes.  Aussi, l’aménagement d’une salle à manger dépendra surtout de l’espace dont chacun dispose, et des ouvertures que celle-ci a sur d’autres pièces. Une pièce fermée offre une certaine discrétion, du calme, loin des bruits de la cuisine ou d’un salon dans lequel les enfants s’amusent. Mais elle risque de couper les hôtes de leurs convives, le temps du service ou de la préparation des plats. Aussi, mieux vaut que la pièce soit située directement près de la cuisine. L’éclairage, quant à lui, devra venir du plafond et sera de préférence central.

Et si votre salle à manger est attachée directement à la cuisine ou au salon, il faudra parvenir, par l’ameublement, la décoration, à délimiter les espaces. On ne pourra que trop conseiller de préférer une formule salon-salle à manger. Donner une vue sur la cuisine et la préparation des plats aura pour conséquence de gâcher l’effet de surprise, et vous contraindra à éviter les fausses manœuvres dans la préparation de vos repas.

Ameublement et décoration

En matière d’ameublement ou de décoration, la salle à manger rime essentiellement avec sobriété. En effet, pour que la saveur des plats ou du bon moment que l’on partage autour de la table prime, il est préférable d’éviter les éléments susceptibles de distraire. Une simple horloge, par exemple, pousserait chacun à manger plus vite. Une bibliothèque pleine de livres peut occuper l’attention d’un convive situé en face pendant toute la durée du repas.
On se limitera à un ameublement pratique mais qui ne manque pas de goût. Un meuble permettant de ranger la vaisselle, ou une vitrine, à côté de la table, doivent suffire à composer l’ameublement de la salle à manger. Dès lors, vous l’aurez compris, la décoration comme l’ameublement se doivent d’êtres sobres et épurés. Mais, là encore, l’imagination peut être mise au pouvoir, pour que tout un chacun puisse trouver de quoi surprendre, avec classe. Avec des couleurs, quelques éléments de déco bien placés. En gardant en tête que c’est le délicieux moment d’échange ou de partage qu’il faut favoriser. Eviter donc le tape-à-l’œil.