Trouver une location au Luxembourg quand on a un animal
3.5 (69.33%) 15 votes

Pas simple de trouver un logement en location au Luxembourg quand on possède un animal de compagnie ! Ici, le bailleur peut refuser de vous louer son bien simplement parce que vous possédez un chien ou un chat. Alors, comment faire pour trouver une location quand on a un animal ?

Rechercher en priorité les logements « animaux admis »

Certains propriétaires acceptent les locataires ayant un animal…encore faut-il les trouver. Recherchez en priorité les annonces qui contiennent une notification à ce sujet. Pour faciliter votre recherche sur atHome, nous avons créé un filtre « animaux acceptés ».

Vous pouvez bien sûr tenter votre chance auprès des propriétaires réticents à l’idée d’avoir un animal dans leur appartement. Vous aurez d’autant plus de chances de le convaincre si votre animal de compagnie est de petite taille, propre et qu’il ne commet pas de dégâts. Certains bailleurs accepteront à condition que le règlement de copropriété autorise la présence d’animaux dans l’immeuble.

Animal de compagnie : comment convaincre un propriétaire ?

Il est conseillé de bien préparer votre demande avant d’entamer votre recherche de location. Avant de rencontrer les bailleurs, prenez le temps de rassembler quelques documents qui les rassureront : le passeport européen, la preuve que les vaccins de votre animal sont à jour… Si votre compagnon est un chien, il faut qu’il soit déclaré dans votre commune de résidence. Vous devez aussi payer une taxe annuelle.

Si vous quittez une location, vous pouvez demander à votre bailleur de rédiger une lettre mentionnant que votre animal n’a causé aucun dégât dans l’appartement ni aucune nuisance au sein de la copropriété. Si vous êtes déjà en possession de l’état des lieux de sortie, celui-ci peut jouer en votre avantage.

Quoi qu’il arrive, le locataire ne doit pas cacher l’existence de son animal de compagnie à son propriétaire. Celui-ci pourrait légalement rompre le contrat de bail s’il venait à l’apprendre. À condition bien sûr que la mention « animaux non admis » soit présente dans le bail et dans le règlement de copropriété.