Comment être un bon colocataire ?
4.5 (90%) 4 votes

«Un bon colocataire» est un terme très relatif. Ce qui constitue un «bon colocataire» pour une personne pourrait bien être un cauchemar vivant pour quelqu’un d’autre. 
Voici une liste de règles très simples à observer pour que votre colocation se passe bien.

Soyez respectueux 

Si votre colocataire est malade au lit avec la grippe, ce n’est probablement pas le moment le plus approprié pour écouter à fond votre album préféré,  ou de passer l’aspirateur dans tous les recoins de l’appartement. Vous n’avez pas à être parfait tout le temps, mais juste à avoir un peu de bon sens de temps en temps.

Payez votre juste part, sans délai

En tant que colocataire,  vous devez payer votre part du loyer et les factures du ménage.  Les factures doivent être réparties équitablement entre les personnes qui y vivent. Payez votre part et payez à temps. Pas d’excuses.

Remplacez ce que vous consommez

Il est impossible de vivre dans une maison sans utiliser ou consommer  ce qui appartient à d’autres personnes. Il est probable qu’à un moment vous allez finir accidentellement le lait d’une autre personne ou  utiliser le sèche-cheveux de votre colocataire. S’il vous arrive de manger, perdre ou casser quelque chose qui ne vous appartient pas, remplacez-le chaque fois et dès que possible.

Nettoyez après vous

C’est bien beau de laisser un tas de vaisselle sale dans l’évier si vous vivez seul, mais si vous vivez avec d’autres personnes, c’est tout simplement grossier.

Ne laissez des produits périmés dans le frigo, sortez les poubelles quand  c’est nécessaire, et nettoyez après avoir cuisiné. Simple.

Soyez agréable

Tout le monde a des mauvais jours de temps en temps, mais si vous faites subir à vos colocataires votre mauvaise humeur,  la vie va vite devenir  très désagréable pour tous.

Choisissez vos batailles

Si vous vivez avec d’autres personnes, vous allez avoir besoin de faire des compromis. Personne n’aime les sachets de thé usagés qui encombrent l’évier, mais ce n’est pas non plus la fin du monde si votre colocataire oublie parfois quelque chose sur le comptoir. Choisissez vos batailles.

Exploitez vos compétences

Nous sommes tous bons à quelque chose – et ce sont souvent des choses que nous aimons faire. Si la cuisine est votre truc, envisagez de faire plus souvent le repas que les autres résidents, en échange ils feront plus de ménage par exemple.  Quel que soit votre ensemble de compétences, partagez-les.

Discutez souvent

La plupart des désaccords commencent (et continuent) à cause d’un manque de communication. S’il ya des problèmes, vous avez besoin d’en discuter. Il est beaucoup moins gênant de demander poliment à votre colocataire à cesser d’utiliser votre lisseur à cheveux  plutôt que de bouillir doucement pendant des mois. Gardez les lignes de communication ouvertes.