Pétange, une commune au passé industriel
5 (100%) 1 vote

Située à l’extrême sud-ouest du pays, la commune de Pétange a pour particularité de faire partie d’une agglomération transfrontalière, celle du pôle européen de développement (PED). La commune se trouve en effet à la jonction de trois pays : le Grand-Duché de Luxembourg, la Belgique et la France. Une situation stratégique mais qui présente aussi quelques inconvénients.

Composée des localités de Pétange, Rodange et Lamadelaine, la commune s’étend sur une superficie de près de 12 km2. Avec près de 20 000 habitants, la commune de Pétange est la cinquième commune la plus peuplée du pays. Elle a vu sa population augmenter progressivement ces dernières années. Une population relativement jeune et composée aujourd’hui d’une légère majorité de Luxembourgeois. La commune compte toutefois sur son territoire une centaine de nationalités.

Des connexions avec les principales métropoles

Parmi les atouts de la commune, Pierre Mellina, son bourgmestre, pointe « les bonnes correspondances avec Luxembourg-Ville grâce aux trains. Il y a une bonne cadence avec deux voies depuis 2012. Il y a également les trains et les bus TICE qui vont vers Esch-sur-Alzette ». La commune, avec ses trois gares permet en effet aux habitants, mais aussi aux frontaliers, de rejoindre rapidement ces villes. Pour renforcer cette mobilité, la gare de Rodange sera prochainement rénovée. « C’est un projet d’envergure qui va durer trois ans et débutera cette année. Nous allons rénover la gare et créer un Park & Ride de 1 600 places. »

Point de départ de l’Autoroute A13 (collectrice sud) et de par sa proximité avec la Belgique et la France, la commune connaît un trafic dense, en particulier des camions qui viennent en masse faire leur plein d’essence. « Nous avons un problème avec les camions à la frontière. Ceux-ci passent par l’Avenue de l’Europe et leur nombre augmente. Il n’y a pas de station essence sur la route qui relie les frontières belges et françaises à la frontière allemande. Les camions sortent alors à Rodange ou à Schengen, mais le problème y est moindre. Avant, le problème se posait tous les mercredis. Maintenant, c’est presque tous les jours ». Un problème que la commune s’active à résoudre. « Nous avons trouvé un emplacement et un investisseur pour une station-essence pour camions mais nous attendons encore des autorisations étatiques. » Un autre projet à l’étude pour désengorger le trafic au rond-point de l’Europe est de créer un tunnel vers la France et une bretelle de sortie vers la Belgique.

Rue de Pétange

Des logements accessibles

Parmi ses atouts, la commune peut également compter sur le prix de ses logements. « Si on veut s’installer ici, il faut savoir que les prix sont encore acceptables. Beaucoup de logements sont construits. Nous avons des projets de logements dans des résidences mais aussi de maisons unifamiliales. Il y a 100 maisons individuelles qui vont être construites à Lamadelaine », souligne le bourgmestre.

Pour conserver un caractère villageois et préserver la nature, les logements sont concentrés sur le centre de la commune. « Ils sont composés à 55 % de maisons et 45 % de logements dans des résidences. Nous avons modifié le PAG pour qu’il y ait la possibilité dans certains quartiers de créer seulement des maisons unifamiliales. Les résidences sont encore acceptées dans le centre. »

Des investissements importants pour les infrastructures

Dans la commune, il est possible de pratiquer presque tous les sports, collectifs comme individuels. « Nous avons beaucoup investi dans les infrastructures. Il y a par exemple le Centre national de quilles et de tennis », illustre Pierre Mellina. La commune de Pétange n’est en effet pas en reste en matière d’infrastructures sportives. Outre la piscine PIKO particulièrement appréciée en été, le hall sportif de Rodange, le centre sportif Bim Diederich à Pétange ou encore le terrain de beach volley à Lamadelaine accueillent les sportifs en tous genres.

La culture n’est pas oubliée puisque la commune prévoit de construire une nouvelle école de musique. « L’école disposera d’un auditoire et d’un parking sous-terrain. Les travaux débuteront cette année ».

Enfin, l’offre scolaire déjà bien fournie sera encore élargie avec la création d’une nouvelle école et d’une maison-relais à Lamadelaine ainsi qu’à Pétange. Une nécessité pour répondre au mieux à la demande toujours plus importante. Le lycée technique Mathias Adam, le plus grand en matière de population scolaire au Luxembourg, disposera quant à lui d’un tout nouveau bâtiment.

Développer le commerce

La commune mise également sur le commerce. Avec le projet Grand-Bis, une zone économique régionale devrait voir le jour à Pétange. « Cette zone devrait accueillir des entreprises artisanales. Cinquante parcelles sont prévues, il y a de la demande », confie le bourgmestre. Au niveau du PED, de nouvelles firmes devraient s’installer, de même qu’aux alentours de la gare de Rodange où un projet avec de nouveaux commerces et logements est à l’étude.

Une histoire liée à l’industrie sidérurgique

L’histoire de la commune, et sa croissance, sont étroitement liées à l’industrie sidérurgique. Le Fond de Gras, attraction touristique de Pétange, fait revivre aux habitants et aux touristes cette époque industrielle marquée par l’activité minière. Le dépaysement est assuré ! Le Minett Park, parc industriel, naturel et ferroviaire accueille notamment le petit musée du mineur. Autre attraction phare, le train 1900 emmène les visiteurs en voyage sur l’ancienne ligne industrielle dans des wagons d’époque. Les visiteurs peuvent également pénétrer dans une ancienne mine, à bord du train minier. Quant à l’Oppidum du Titelberg, le seul au Luxembourg, c’est dans l’époque des Celtes et ses vestiges qu’il vous plonge. Enfin, le Site WAX, situé à l’emplacement de l’ancien moulin, est un point de rencontre socio-culturel incontournable. Il regroupe notamment un centre d’accueil touristique, un espace muséologique et une salle de spectacle.

Quant aux amoureux de la nature, si chère à la commune, ils pourront découvrir la réserve naturelle Prënzenbierg, mais également la beauté du paysage en empruntant le sentier des poètes.