Assurer son prêt hypothécaire : l’assurance solde restant dû
4.2 (84.44%) 9 votes

Lorsque vous contractez un crédit immobilier dans un établissement bancaire, votre banquier vous demandera d’assurer votre prêt.  Qu’est-ce que ça signifie ?

Il existe des assurances adaptées qui permettent de couvrir le montant restant dû de votre emprunt immobilier en cas de décès. Ces assurances garantissent le remboursement par l’assureur de tout ou partie des sommes restantes à payer. C’est « l’assurance solde restant dû ».

Pour votre prêt immobilier, contactez un expert atHomeFinance

L’assurance solde restant dû

Tout d’abord il faut savoir que l’assurance solde restant dû n’est pas obligatoire, bien que fortement recommandée, et dépend de la situation financière de l’emprunteur.

Par ailleurs, l’emprunteur choisit librement l’établissement qui l’assure.

L’assurance solde restant dû est donc une assurance décès qui couvre le prêt hypothécaire. Elle permet le remboursement par l’assureur des sommes restantes dues, selon les quotités choisies lors de la souscription du contrat d’assurance en cas de décès de l’assuré.

La quotité d’une assurance de prêt représente le pourcentage du capital que l’on souhaite assurer. Lors d’un emprunt à deux, les co-emprunteurs peuvent répartir au minimum 100% de cette quotité entre eux, et peuvent  même choisir de s’assurer chacun à 100 % afin d’être totalement couverts par l’assurance. Ainsi, en cas de décès de l’un des deux co-emprunteurs, l’assureur rembourse le crédit dans son intégralité à la banque et le co-emprunteur restant n’a donc plus rien à payer et conserve le bien immobilier.

Pour la même situation, si le co-emprunteur décédé était assuré à 50 %, alors l’assureur remboursera 50 % du crédit, et c’est le co-emprunteur restant qui continuera à rembourser sa part, soit les 50 % restants.

Cette assurance est temporaire et vous couvrira sur la durée de votre prêt hypothécaire. Le capital assuré diminue au fur et à mesure de vos remboursements.

L’assurance invalidité totale et permanente

Cette garantie est généralement associée à la garantie décès.
Elle vous couvrira en cas d’inaptitude totale et permanente  de vous livrer à toute activité professionnelle à  la suite d’une maladie ou d’un accident. L’invalidité doit être constatée par un expert.

Ces deux couvertures (décès et invalidité) sont souscrites généralement sur un contrat mais peuvent être contractées séparément.

Enfin, sachez que les contribuables peuvent déduire de leurs revenus soumis à l’impôt certaines dépenses effectuées durant l’année. Parmi ces dépenses, les primes d’assurances versées sont déductibles fiscalement sous certaines conditions.

Simulez votre prêt avec atHomeFinance