Bien utiliser son plan d’épargne logement
2 (40%) 5 votes

Vous envisagez un projet immobilier dans le futur, à moyen ou long terme? Optez pour un plan d’épargne logement.

Destiné à toute personne dont l’objectif est un achat immobilier, cette épargne vise à faciliter l’accès à la priorité en se constituant un capital.

L’objet d’un contrat d’épargne logement est de permettre à un futur acheteur,  de bénéficier d’un prêt avec des conditions avantageuses pour le financement de son habitation personnelle. Le contrat doit être souscrit en vue de financer la construction, lacquisition ou la transformation d’un appartement ou d’une maison pour sa résidence principale, y compris le prix du terrain.

Globalement, un contrat d’épargne logement se décompose généralement en deux étapes : une étape « épargne» et une étape « crédit ». Durant la phase épargne, vous épargnez une partie de la somme requise pour financer un projet immobilier.

epargne

La phase épargne

Tout d’abord, sachez que les comptes épargne logement sont gérés par des caisses d’épargne logement agréées par l’état luxembourgeois (ou versés à une caisse d’épargne agréée dans un autre pays de l’Union européenne). Si vous souscrivez un contrat d’épargne logement dans votre banque, celle-ci se mettra en relation avec une caisse d’épargne logement  partenaire. Il en existe plusieurs au Luxembourg. Vous pouvez aussi ouvrir un compte d’épargne logement directement auprès d’une caisse agréée.

Durant la phase d’épargne, vous constituez un capital qui vous permettra à terme d’emprunter à taux avantageux et fixe pour un achat immobilier.Une fois le contrat signé, aussi bien les conditions de taux de la partie« épargne » que  de la partie « crédit » sont fixées une fois pour toute.

Cette épargne est donc sans risque. C’est une valeur sûre. Les versements placés sur votre compte épargne vont générés des intérêts garantis qui viendront grossir au fur et à mesure votre épargne.
Les versements sont libres, et modulables. Au cours de la période d’épargne vous pouvez aussi effectuer des versements supplémentaires n’importe quand.

Les cotisations versées dans le cadre d’un contrat d’épargne-logement sont, sous certaines conditions, déductibles fiscalement.

Ces cotisations ainsi que les intérêts créditeurs versés sont déductibles à hauteur maximum de 672 euros par an. Ce plafond est majoré de son propre montant pour le conjoint (ou le partenaire) et pour chaque enfant faisant partie du ménage du contribuable. C’est-à-dire 672 euros par membre du ménage.

Un plan d’épargne logement est souscrit pour une durée de 10 ans. Au-delà de 10 ans le solde du compte épargne pourra être utilisé à d’autre fin que pour l’habitation personnelle.

La phase crédit

Comme son nom l’indique, l’épargne-logement permet d’accéder à un financement pour la réalisation d’une acquisition immobilière (ou de travaux de transformation).

Grâce à l’épargne, un capital aura été constitué au fil du temps, qui viendra soutenir votre projet immobilier. Cette épargne pourra en effet servir de base à un emprunt global ou être combiné avec un emprunt hypothécaire.
Plus concrètement l’épargne-logement vous permettra d’emprunter une somme identique au capital épargné. Et surtout de bénéficier de conditions avantageuses, notamment un taux d’intérêt bas et fixe pour votre crédit.

La demande de prêt  se fait auprès de votre conseiller bancaire. Généralement le financement se fait via la combinaison d’un apport personnel, de l’épargne logement et d’un crédit immobilier. Selon votre situation et votre projet immobilier, il vous proposera la meilleure formule financière.

Autre avantage de l’épargne-logement, c’est le bénéfice, sous certaines conditions, des aides de l’Etat. Plus d’informations : www.guichet.lu